http://www.erections-sans-medicaments.com

 

Les produits "naturels"

 

Parler de "produits naturels", en opposition aux "produits de synthèse" ou "chimiques" signifierait qu'il existe réellement dans la nature des substances capables d'améliorer la qualité des érections ou bien de les stabiliser : on parle, dans ce cas, de produits aphrodisiaques.



Or, depuis les temps les plus reculés, l'homme a toujours cherché à augmenter sa virilité et ses performances sexuelles : les philtres d'amour composés au gré des enchanteurs de l'époque avec du sang d'un jeune agneau égorgé, de plantes ou de poisons à faible dose promettaient des nuits torrides à ceux qui les ingurgitaient.

 

Les aphrodisiaques



Au risque de déplaire et de décevoir tous ceux qui fondaient leurs espoir sur de semblables produits, il a été prouvé que :



1°) soit, il s'agit de substances dénuées des vertus qu'elles sont censées procurer, bien que leur usage apporte à l'organisme en général un regain de tonicité (gingembre, huitres, épices...) Mais il en est ainsi de tous les éléments excitants tels que le café, la vitamine C contenue dans les fruits ou la menthe.



D'autres produits, au nom évocateur, tel le bois bandé semblent plus aptes à "redresser les situations les plus désespérées"... Hélas, il n'en est rien !



N'oublions pas l'effet placebo de tout produit ou de toute médication.

 

L'effet placebo



Un médicament placebo est une substance neutre dont l'effet est induit (ou suggéré) par son prescripteur : "Prenez ceci et vous allez dormir tout de suite"... alors que le comprimé en question ne contient strictement aucune substance active permettant l'endormissement.



On considère que le placebo "marche" dans 30% des cas, ce qui est considérable ; on parle aussi d'effet psychologique...



Partant de là, si l'on vous vante les vertues aphrodisiaques de telle plante connue d'une seule peuplade des endroits les plus reculés de l'Amazonie, cela vous encouragera à l'utiliser mais cela justifiera également, à la fois qu'elle n'ait pas été découverte auparavant mais aussi de son prix exorbitant.



2°) soit il s'agit de produits extrêmement dangereux -voire toxiques-, tels que les stupéfiants, tous les produits "dopants", les substances hallucinogènes...



Dans ce cas, la question qui se pose est celle-ci : êtes-vous prêt à y laisser votre vie ou, dans le meilleur des cas, à devenir un toxicomane (avec toutes les conséquences que cela suppose) uniquement pour satisfaire aux exigeances de la performance sexuelle ?



D'autant que d'autres solutions existent et surtout qu'elles ne présentent aucun risque !



Si les véritables aphrodisiaques sans danger existaient, cela se saurait et personne ne se poserait plus la question...

 

VOTRE AVIS...

Qu'est-ce qui vous gêne le plus, avec le médicament ?
 

Vos réactions...